Fêtes de la Saint-Louis

Toutes les éditions

Fêtes de la saint-louis

Festivités Joutes Animations

Ici7-Festivites-Joutes-Animations-Grid03

Les joutes sont, depuis la naissance de Sète en 1666, l’essence et la raison des fêtes de la Saint-Louis. Depuis toujours
ces joutes nautiques sont indissociables de l’eau qui parcourt les canaux de la Ville, Une ville posée sur l’eau.

Une tradition qui perdure à travers les siècles, et ce depuis le 29 Juillet 1666, date du premier tournoi, organisé à l’occasion de la création du Port de Sète, début de la construction du canal du Midi. De 1666 à 1846, les tournois de Joutes opposent “la jeunesse” rassemblant les jeunes gens âgés d’au moins 16 ans aux
“Mariés”. 

La ” Saint Louis” est la fête patronale de Sète, ces Festivités mêlent joutes et spectacles, avec des animations, des plus intimes aux grands concerts. La “Valse des barques”, les “Tournois sur chariots” pour les plus jeunes, sont venus étoffer les moments fort de cette fête. Mais depuis toujours, les jouteurs et Les valeurs qu’ils véhiculent, l’ardeur qu’ils mettent dans ces nobles combats, et la ferveur
croissante qu’ils créent autour du Cadre Royal font d’eux les héros de 6 jours et nuits de folie.

Tournois de Joutes

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. 

Ici7-Festivites-Saint-Louis-Activites-Grid01

Brand strategy

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. 

Ici7-Festivites-Saint-Louis-Activites-Grid02

Animations musicales

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. 

Ici7-Festivites-Saint-Louis-Activites-Grid03

Tournois de Joutes

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. 

welcome6.jpg

Brand strategy

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. 

GRAND RENDEZ-VOUS

Les meilleurs instants

L’Ouverture officielle : Monsieur le Maire de Sète, en présence des invités d’honneur lancent les festivités sur la Place Léon-Blum (La placette, la Place du Poulpe).
Tournoi de joutes sur chariots : les plus jeunes jouteurs lancent les tournois de joutes sur un ponton au milieu du Cadre Royal.
Tournoi des joutes de la Presse : Tournoi dans la bonne humeur et la convivialité entre différentes personnalités.
Les Bodégas : tout au long de la St Louis de nombreux Bars à Quai vous proposent de prolonger la Fête.

Déambulations musicale : en début de soirée ou après les différents tournois, de nombreuses troupes vous proposent leurs spectacles partout en Centre-Ville. Les grands spectacles : Place Aristide Briand, Léon Blum, ou au Théâtre de la Mer, la Saint-louis propose une riche palette de spectacles et concerts gratuits. Les animations : l’accueil des tambours et des Hautbois, les défilés des jouteurs, les ateliers de fabrication de la Tielle, Séance de dédicaces de livres, Vernissages d’expositions… Familles, jeunes et moins jeunes y trouvent leur bonheur ! Les rendez-vous sportifs : Concours de boules lyonnaises, Tournoi de boules carrées, randonnée cycliste de la Saint-Louis, traversée de Sète à la nage, tournois de tennis… ne manquez pas les grands rendez-vous sportifs de la St Louis. La Signature de l’affiche : une autre tradition à la Saint Louis est de confier à un artiste local la signature de son affiche.
Nuitée de la Saint-Louis : dans le canal principal, au cadre royal, courses de rame traditionnelle organisée par Cettarames. La grand’messe : chaque année, le Dimanche de la fête patronale de la ville, la foule des fidèles se réunissent à la Décanale Saint-louis. Les Tournois : tous les jours, dans le Cadre Royal, les chevaliers blancs de la tintaine, des différentes écoles de joutes, s’affrontent. Les nombreux gradins sont là pour accueillir ce public de passionnés. Point d’orgue de ces combats nautiques, Le Tournoi du Lundi de la Saint Louis est également retransmis sur certaines chaines de Télévision nationales. Le Traditionnel feu d’artifice de clôture sur le Brise Lame.

RÈGLES
Les joutes, c'est quoi ?
On vous explique tout !

Il n’y a pas d’équipes dans les joutes. Chaque jouteur représente une société, mais la victoire est individuelle.

Les deux barques accueillent environ 45 jouteur, dont le passage sur la tintaine est défini en fonction du tirage au sort.

Le but du jeu est d’être le dernier à se tenir sur la tintaine. Lors de la phase éliminatoire, un jouteur doit battre trois adversaires afin de se qualifier pour les revanches, phases finales du tournoi. Il lui faudra alors battre un adversaire pour franchir un tour, jusqu’à la finale.

Si les deux jouteurs font un bouquet (s’ils tombent tous les deux à l’eau), ils sont éliminés. Si cela arrive en finale, le dernier à avoir touché l’eau est déclaré vainqueur.

Longue de 2.80 mètres, la lance possède en son extrémité trois pointes en métal acérées (l’épure) qui viendront se ficher dans le pavois adverse.

La lance est peinte en rouge ou en bleu, avec une parte blanche en son milieu que l’on appelle la première garde. La partie colorée bout de lance étant la deuxième garde. Au moment du choc, le jouteur qui met la main dans première garde reçoit une observation du jury, il est éliminé au bout de trois (observation, avertissement puis élimination). Si le jouteur met la main dans la deuxième garde, son élimination est en revanche immédiate.

Mesurant 70 cm de haut & 40 cm de large, le pavois pèse 8kg. Il dispose d’une poignée sur paroi arrière et d’une corde passant sous le bras .

Des retenants de 5 cm d’épaisseur délimitent les différentes zones d’impact. Le pavois doit être positionné sur l’épaule et son encoche du bas doit être sur le genou

Le jouteur doit frapper la partie centrale gauche du pavois (l’inverse s’il est gaucher). Le pavois peut également être utilisé comme arme, pour repousser par exemple son adversaire après le choc.

Au cours d’un tournoi, le jouteur peut être éliminé pour de nombreuses raisons Voici les principales:

– Quand il perd ses armes (sa lance ou son pavois)

– Quand il s’appuie la tintaine, avec la main ou son pavois, ou sur un jouteur assis devant lui
 
– Quand il met le pied sur la planche de devant, plus simplement en dehors de la tintaine
Quand il frappe en dehors de la zone autorisée sur le pavois
Quand il met la main dans la deuxième garde ou qu’il va dans la première pour la troisième fois
Quand il fait passer un adversaire en avant en ne tenant pas convenablement son pavois
Quand il ne tient pas le bout arrière de sa lance sous le bras (on parle alors de “lance courte”), ce qui a pour effet de fausser le combat
Quand il pratique une joute dangereuse 
Et enfin, quand il tombe à l’eau !

Découvrir les autres grands rendez-vous incontournables

Envie de découvrir plus de grands rendez-vous ? Ici7.fr référence pour vous tous les grands rendez-vous du Bassin de Thau toute l'année

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.